Pépiements, Omamori et Bruissements de Roche

Gésine Hackenberg (NL), Jeannette Jansen (NL), Julia Maria Künnap (EE) et Takayoshi Terajima (JP)
17 juin – 23 juillet 2022

Pépiements, Omamori et Bruissements de Roche

L’ornement, ces objets qui enrichissent notre quotidien, sont pour Gésine Hackenberg une fantastique source d’inspiration. Usant de leurs formes, détournant leurs fonctions ou transformant leur usage, elle s’empare de leur matérialité avec candeur, interrogative quant à leur identité. Daily delicious, son exposition à viceversa en 2013 avait ébloui le public par son regard décalé. Pour l’artiste, tout est ornement qu’elle transforme en bijou. Dans cette exposition, elle s’intéresse à la nature qui nous entoure, les sons et surtout les couleurs et les vibrations qu’elle nous transmet.

Inspirée par les couleurs éclatantes et les formes étonnantes d’oiseaux exotiques, Jeannette Jansen a créé une série de pièces faites de matières éthérées. Elle saisit ces apparitions exubérantes les transformant en plumages festifs, dont le code vestimentaire communique un envol dansant, une ode à la vie.

Les pierres ne fondent pas, sauf lorsqu’une artiste nous met face à nos contradictions. L’absurdité de notre attitude face aux changements climatiques est ici tourné en dérision, devient motif à ironie. En sculptant ces gemmes, Julia Maria Künnap pétrifie dans le cristal, le jade ou le lapis un sentiment d’impuissance, dont la légèreté du regard qu’elle y met nous donne espoir dans l’humain.

C’est la fonction du bijou, son aspect communicatif qui intéresse avant tout Takayoshi Terajima. Pour établir un lien relationnel entre le porteur et un élément de son histoire, le bijoutier s’est inspiré des traditionnels omamori japonais. Le pendentif n’est plus un objet passif, mais recèle désormais un désir, permet de trouver un appui spirituel.